Surélévation maison

Gagner de l’espace grâce à la surélévation de votre maison

LITTLEWORKER vous explique tout sur la surélévation maison

Qu’est-ce que la surélévation maison ?

Le concept de la surélévation de maison consiste à créer un espace de plus, pouvant servir d’habitation, entre votre plafond et votre toit par le rehaussement de celui-ci. La surélévation permettra donc de conserver la pente initiale de votre toit tout en offrant une hauteur suffisante permettant la création d’un nouvel espace habitable. En d’autres termes, il s’agit tout simplement d’une surélévation de vos combles.
Cela peut se faire de différentes manières :
Changement de pente de la toiture,
Rehausse de la toiture par élévation de la façade de 0.8 à 1.00m,
Surélévation par la construction de nouveaux murs.

Selon le budget ou encore les besoins, on peut procéder à ces travaux sur la totalité de la longueur de la maison ou en partie seulement. Ces travaux permettent, par la même occasion, d’améliorer l'isolation thermique et phonique de votre maison. Néanmoins, il faut savoir que plusieurs contraintes techniques peuvent limiter les choix d’agrandissement voulus, comme :
La pente de la toiture,
La hauteur sous-plafond,
La structure de la charpente,
L’architecture et les matériaux utilisés dans les murs,
La région de votre résidence.

surélévation maison
surélévation maison

Quelles sont les démarches techniques qu’il faut entamer avant de procéder à une surélévation maison ?

Surélever la maison équivaut à faire supporter aux murs existants et aux fondations des charges supplémentaires. Il est donc primordial de faire vérifier, par des calculs appropriés, que la construction est conforme.
De ce fait, avant d’entamer le chantier, il faudra vérifier si les matériaux utilisés pour les murs et les fondations sont assez résistants pour supporter une surélévation. Il en va de même pour ceux utilisés dans le cadre des murs porteurs. Ces vérifications permettront ainsi de se fixer sur les choix des matériaux à utiliser pour les travaux d’agrandissement par surélévation et voir s’il serait plus adéquat d’opter pour une ossature en béton, une ossature en bois…

Il faut toutefois souligner que la pression qui s’exerce sur la structure est plus légère dans le cas d’une ossature en bois par rapport à celle sur l’élévation des murs en béton. Ce type d’ossature est dans ce cas plus prisé en surélévation, d’autant plus qu’on peut trouver sur le marché une ossature en bois préfabriquée.

À titre d’information, l’emprise au sol de l’escalier est généralement à partir de 1.6m². Des modèles peuvent cependant aller jusqu’à plus de 4m². Dans ce cas, prévoyez la trémie afin que l’ensemble puisse offrir un confort d’utilisation optimal.

Quelles autorisations faut-il pour pouvoir surélever sa maison ?

Il existe des démarches administratives qu’il faut entamer au préalable. En premier lieu, il est impératif de faire une déclaration de travaux. Cette démarche est nécessaire si la superficie est de moins de 20m². Au-delà, vous devez absolument demander un permis de construire.
Par ailleurs, les constructions doivent se conformer au Plan Local d’Urbanisme (PLU), ou à défaut au Règlement National de l’Urbanisme (RNU) pour les villes et villages ne disposant ni d'un PLU. Il en va de même pour ceux qui n’ont pas de carte communale. Le PLU, pour une commune, fixe les règles en matière d’habitat et, entre autres, celles concernant la hauteur des bâtiments.
Comme une surélévation de maison changera forcément l’architecture de votre demeure, et surtout son aspect extérieur, il faudra donc voir si ce changement ne déroge pas aux dispositions en matière de plan d’urbanisme.
Dans ce sens, les exigences du PLU dans ce genre de chantier varie d’une région à l’autre. Ainsi, dans certaines régions, le PLU oblige la conservation de la pente du toit. Dans d’autres, il est possible de procéder à sa modification.

De ce fait, le PLU de votre résidence déterminera la solution à adopter pour une surélévation de maison. Vous verrez dans ce cas, s’il est conforme d’entamer une rehausse ou s’il est mieux de procéder à un changement de pente.
Avant de déposer les dossiers de demande de permis de construire, il faut s’adresser à la Mairie pour obtenir une PLU et s’assurer que le projet est conforme aux prescriptions règlementant. Dans ce sens, il faudrait voir si la hauteur de la maison, son nouvel aspect extérieur, le vis-à-vis, l’aspect de la toiture correspondent aux normes en vigueur. Le gabarit et l’alignement des façades figurent également parmi les prescriptions qu’il faudrait prendre en compte. L’alignement des façades devraient en effet suivre les réglementations en matière d’urbanisme si la surélévation déborde de la construction initiale. Outre ces démarches, certaines communes exigent également un permis de démolir.
Dans tous les cas, pour vous accompagner dans toutes ces démarches tant techniques qu’administratives, la présence d’un architecte est vivement conseillée. D’ailleurs, le recours à ses services est obligatoire pour le bâtiment d’une surface totale supérieure à 170 m 2.

surélévation maison

La nécessité de faire appel à un professionnel pour son projet de surélévation maison

Il est important de souligner que dans le cadre d’un chantier de surélévation maison, le recours à des professionnels est impératif pour pouvoir bénéficier de la garantie décennale. De surcroît, plusieurs compétences peuvent être requises selon les besoins du chantier. Si la surélévation maison consiste par exemple à aménager une nouvelle salle de bain dans votre maison, vous devrez également faire appel à un plombier. Il sera également nécessaire de faire appel à un électricien pour la nouvelle installation électrique.

Enfin, faire appel à des professionnels est le moyen le plus rassurant pour avoir une construction conforme aux normes et qui répondra à vos besoins !

ESTIMER MON PROJET EN LIGNE