Faut-il oser le faux plafond à Lyon ?

L’installation d’un faux plafond à Lyon peut s’avérer très utile dans le cadre de la rénovation de votre appartement. Utile pour dissimuler des fils ou des gaines, isolant phonique ou thermique…il a bien des atouts et est très souvent utilisé par les architectes d’intérieurs, quelque soit le type de logement. Voici quelques conseils utiles qui vous serviront si vous envisagez de poser un faux plafond.

A Lyon, les appartements disposent très souvent de très grandes hauteurs sous plafond. Un atout qui peut très vite devenir un cauchemar en terme d’isolation. Pour pallier à ce problème, sans pour autant gâcher l’esthétique de votre logement, un architecte d’intérieur pourra vous conseiller de poser votre  structure.

Le faux plafond à Lyon pour tous les besoins

Le faux plafond a avant tout pour objectif de répondre à des besoins techniques. Dans le cadre d’une rénovation de maison ou d’appartement, il permet d’alimenter le logement en eau ou en électricité facilement, sans avoir à abimer les cloisons. De plus, les matériaux utilisés pour le créer sont généralement peu couteux, cela constitue donc une alternative économique.

Sa pose permet également d’améliorer l’isolation d’une habitation. Dans un appartement, il permet de protéger des bruits des voisins du dessus mais permet aussi de faire des économies d’énergie.

Il a également un rôle esthétique. Si le plafond de votre logement est abimé, un faux plafond peut permettre de masquer ses imperfections sans avoir à toucher au plafond existant. Enfin, il permet aussi de « casser » une trop grande hauteur sous plafond.

Deux types de faux plafond

Il existe deux types de faux plafonds : le faux plafond suspendu ou le faux plafond tendu. Le premier, qui est aussi le plus courant, est fabriqué grâce à une structure métallique, sur laquelle sont fixées des plaques de matériaux divers (PVC, bois, textile, etc.). Il permet de faire passer les gaines entre le faux plafond et celui d’origine.
Le faux plafond tendu est une solution un peu plus couteuse. Il prend la forme d’une toile thermoplastique tenue par un rail et tendue grâce à une source de chaleur.

Pour savoir quel type de faux plafond utiliser pour votre logement, nous vous préconisons de faire appel à un architecte d’intérieur qui pourra vous conseiller en fonction de vos besoins, de l’esthétique de votre maison et de votre budget.

Un rendu esthétique pour mon faux plafond

Aujourd’hui, bien plus qu’un outil fonctionnel, le faux plafond est devenu un élément de décor dans les appartements. En effet, de plus en plus d’architectes jouent avec les hauteurs sous plafond pour délimiter des zones. Ils peuvent ainsi créer des alcôves pour en faire des lieux cocooning et intimistes et permet de mettre en valeur des espaces.

Côté style, il passe totalement inaperçu. Les faux plafonds constitués de plaque de Placo peuvent même de parer de moulures pour ne pas casser le charme d’un appartement ancien par exemple. Enfin, il permet également d’y installer des luminaires comme des spots, mais aussi des suspensions.

faux plafond lyon

Enfin, pour que le rendu soit parfait, il est essentiel de faire appel à un professionnel pour la pose. Pour cela, faites confiance à votre architecte d’intérieur, qui saura vous conseiller un artisan de qualité.

Un faux plafond à Lyon : à quel prix ?

Il existe un très grand choix de matériaux pour votre projet, le budget de celui-ci va donc dépendre de ce pour quoi vous aurez opté. Les plafonds en plâtre sont les plus économiques (comptez entre 10 et 15€ le mètre carré), à l’inverse les plafonds tendus restent une solution haut-de-gamme car plus technique à réaliser (entre 50 et 100€ le m2).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *