Comment estimer le prix d’une véranda ?

La véranda est une extension extérieure qui permet de créer une vraie pièce à vivre très agréable. Elle apporte un certain charme à l’ensemble de la maison et permet aussi de gagner en espace. C’est un investissement qui est aussi rentable, car elle permet de donner plus de valeur à l’habitation. Qui dit investissement doit aussi prendre en compte le coût, car pour chaque type, le prix de la véranda est différent. Il y a des éléments qui influent sur le coût comme le matériau utilisé, le style, la taille ou encore l’agencement. Même si les avantages sont nombreux, c’est un projet qui nécessite une étude approfondie. Il ne faut pas uniquement se focaliser sur le résultat final, car entre la création du projet et sa mise en œuvre, il y a des étapes à franchir.

véranda prix

Vous avez une idée de travaux, RDV sur littleworker.fr pour une estimation gratuite ! devis en ligne

Bien connaître les différents types de véranda pour mieux choisir

Si le plus courant est d’avoir une véranda carrée, il existe bien des styles et des formes. Les architectes débordent d’imagination pour ce genre d’extension.

La véranda en appui et à murs droits

C’est celle qui est assez répandue ce qui rend le prix de la véranda assez intéressant. Elle est appelée ainsi, car elle s’appuie sur un mur extérieur de la maison. Selon le choix et l’utilité, la construction peut s’adosser uniquement à un seul mur ou au contraire sur 3 murs. En général, pour l’ouverture, elle est dotée d'une baie à double vitrage coulissante. Mais les options sont nombreuses. Elle a l’avantage de faire profiter d’un vrai gain d’espace même si la forme est très classique.

La véranda à pans coupés

Le style à pans coupés est un choix qui permet de donner un peu plus de formes en ajoutant des angles extérieurs ce qui offre un certain charme et plus de surface pour la pièce. Elle est dotée de pans avec un angle de 135 °. Le nombre de pans varie entre 3 et 5, selon l’envie et le besoin. Elle a un avantage majeur : elle s’adapte aussi bien à un habitat traditionnel que moderne. La maison a plus de formes et plus d’esthétique pour ceux qui n’apprécient pas une véranda trop droite et elle offre plus de lumière.

La véranda encastrée

Contrairement à la véranda en appui, la véranda encastrée ne fait qu’un avec la maison. Elle donne à une chambre plus d’espace et de lumière. Elle est intégrée sur les cloisons de l’habitation. C’est la solution idéale pour relier deux bâtiments afin de n’en faire qu’un.

La véranda rayonnante

Comme son nom l’indique, c’est une véranda avec plusieurs facettes qui forment un arc, pour donner un cercle. Cela est possible grâce à la mise en place d’une poutre au centre. Elle fait profiter largement de la lumière et du paysage.

La véranda victorienne

Comme précédemment, la véranda est dotée de plusieurs facettes. Toutefois, il n’y a pas de poutre pour le soutien, la toiture composée de pièces rectangulaires est en pente ce qui permet de prendre appui directement sur la maison. Selon les désirs, l’inclinaison de la pente peut être douce ou abrupte, avec la possibilité de rajouter de la lumière en intégrant un toit ouvrant en verre.

La véranda pour jardin d’hiver

C’est une véranda qui est surtout destinée à devenir un jardin en intérieur. Il n’y a pas de forme spécifique pour celle-ci. La plupart sont un mélange de véranda à facettes et de véranda à murs droits.

Avec la création de nouvelles formes chez les designers, les types de vérandas ne se bornent plus à cette liste. Il y a désormais celles qui sont faites sur mesure. Mais le type de véranda et le prix sont indissociables.

prix véranda

Véranda: les matériaux utilisés pour sa construction

Comme pour la forme et le style, les matériaux utilisés pour la construction jouent un rôle important sur l’esthétisme et influent sur le prix de la véranda. Ceux qui sont les plus utilisés sont :

Le bois

Avec les motifs et les couleurs naturels du bois, la véranda offre un charme unique selon l’essence choisie. De la qualité du matériau dépend aussi sa robustesse, mais en général une véranda en bois est assez solide. C’est un bon isolant thermique et acoustique. Il supporte très bien les matériaux lourds qui composent la structure. Toutefois, le prix peut être un obstacle, car il faut choisir du bois imputrescible, qui est assez cher. Sa qualité est un élément qui influe considérablement sur le prix de la véranda.

L'aluminium

C’est un matériau qui est aujourd’hui très en vogue dans la construction d’une véranda. Il est très modulable et offre de nombreuses possibilités en ce qui concerne la forme et la couleur. Il est solide, mais pas plus que le bois. Toutefois avec un bon entretien, notamment avec de la peinture, il devient plus résistant. Pour l’isolation, elle devra être renforcée. Mais avec cette véranda, le prix est assez intéressant, car elle coûte moins cher.

Le fer forgé

Comme le bois, le fer a une très bonne résistance et supporte un poids important. Il laisse un choix innombrable pour la décoration. L’ensemble de la structure donne une très grande stabilité. Il demande cependant plus d’entretien, et en ce qui concerne l’isolation, il n’est pas l’idéal. Il nécessite un traitement antirouille.

Le PVC

C’est le matériau le moins cher du marché. La construction d’une véranda prend aussi moins de temps, car il est facile à installer. Comme l’aluminium, il y a de nombreuses déclinaisons pour la forme et la couleur. Il a une grande adaptabilité qu’il fasse chaud ou froid. Cependant, le PVC vieillit mal, car il perd de son éclat au fil du temps sans qu’il ne soit possible de le peindre.

Le choix du matériau est une étape fondamentale qui dépend en grande partie de nombreux éléments : le style, le budget, et les besoins. Il influe sur le prix de la véranda.

construction véranda

La toiture : l’élément crucial pour une véranda

Le type de toiture pour une véranda joue un rôle crucial, surtout si le but est d’avoir un certain confort. Il y a des toitures en verre: elles donnent beaucoup de lumière parfois un peu trop, ce qui est un inconvénient. Il y a une très grande variation de la température, surtout en été. Il est important de faire une très bonne isolation. Il y a aussi des toitures opaques faites en aluminium. Pour une lumière mieux contrôlée, l’idéal est d’avoir une toiture opaque en intégrant une partie vitrée. Il est également possible de mettre des volets roulants ou des stores.

Comment choisir l’ouverture d’une véranda

Une véranda a besoin d’une ouverture. L’environnement joue un rôle décisif dans ce cas. Si la véranda est installée dans un endroit avec beaucoup de verdure et notamment des arbres, il est bien plus préférable d’installer une ouverture sur le toit. C’est le choix le plus avantageux entre autres quand on est entouré par de hauts bâtiments à plusieurs étages. Dans la plupart des cas, les vérandas sont dotées d’ouvertures en baie vitrée pour y sortir.

véranda

Des détails importants à prendre en compte avant de concrétiser le projet

Comme tous les projets de construction, la mise en place d’une véranda demande un temps de réflexion pour avoir le meilleur des résultats. Parmi les points essentiels à analyser, il y a :

L’objectif final

Il faut définir à quoi la véranda servira. Selon l’utilité prévue (salle à manger, chambre, bureau, cuisine ou jardin d’hiver), il est important de réfléchir à l’avance à l’aménagement et aux installations nécessaires.

Son orientation

Une véranda mal orientée est une véranda avec une performance médiocre. Selon la situation, il faut la tourner à l’est pour une région ensoleillée, et au sud dans une région froide. Toutefois, elle peut être orientée au nord, mais l’isolation thermique doit être renforcée. À l’ouest, il faut penser un peu plus à la ventilation.

Le budget

Même avec un très beau projet, sa réussite est liée au budget en main. Il faudra donc choisir une construction que la finance permet.

La conformité avec la loi

Une véranda doit respecter les normes pour la performance énergétique. Les règles de la Réglementation thermique 2012 ou RT 2012 sont appliquées. Il faudra aussi penser à un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux. Le permis est requis si la véranda a une surface de plus de 20m2. Il est également requis si, avec cette extension, la surface de la maison dépasse 150 m2. Dans les zones PLU, la limite est de 40 m2. Dans le cas contraire, à moins de 20m2 ou 40 m2 dans les zones PLU, une déclaration suffit.

Toutefois, d’une commune à une autre, les exigences peuvent être différentes. C’est le cas également quand la maison se trouve dans une ville classée. Il faut toujours se renseigner auprès de la mairie.

Comme vous l'avez compris, le prix d'une véranda varie en fonction de plusieurs facteurs. N'attendez plus pour contacter LittleWorker et obtenir des informations complémentaires relatives à la construction de votre future véranda.

Vous souhaitez être accompagné dans vos travaux, RDV sur littleworker.fr !devis-gratuit