Ouvrir un mur porteur

Marre des petits espaces !

Les vieux appartements sont souvent constitués de longs couloirs, de vestibules, d’entrées immenses, et toute une succession d’espaces inintéressants. Dans une quête incessante d’espace supplémentaire, ces agencements ne sont plus adaptés. Alors qu’on de plus en plus de temps à l’intérieur, on a tous envie de se retrouver dans une grande pièce à vivre ouverte sur la cuisine, plutôt qu’un salon tout riquiqui… En plus de gagner de l’espace, ouvrir un mur permet de gagner en luminosité et perspective. Que du bonheur donc !

Dans un projet d’aménagement ou de rénovation d’appartement, on passe souvent par une phase obligatoire de démolition. On pourrait croire que c’est une étape simple, qui fait plus appel aux muscles qu’à la réflexion, mais détrompez-vous ! Enlever un papier peint ne demande certes aucune compétence technique, mais quand il s’agit d’ouvrir des cloisons ou des murs, il faut prendre des précautions. D’autant plus si le mur est porteur.

Alors avant de prendre votre marteau pour ouvrir votre cuisine sur votre salon, on vous explique en quelques étapes les précautions à prendre pour casser un mur porteur.

 

 

Qu’est-ce qu’un mur porteur?

Dans une maison, un mur porteur est destiné à soutenir la structure du bâtiment, de son sol à sa charpente. Il s’agit tout simplement d’un pilier indéniable garantissant la bonne stabilité de la maison. En général, un mur porteur mesure aux alentours de 15 cm d’épaisseur, soit un l’assurance d’un bon maintien de l’habitat.

Plus précisément, un mur porteur assure plusieurs fonctions dans un appartement ou une maison :

  • Il supporte le poids des autres murs de la maison, mais aussi des planchers des étages supérieurs,
  • Le mur porteur permet d’éviter que votre maison soit déformée avec le temps,
  • Il porte efficacement la toiture de l’habitat.

En ce qui concerne les matériaux utilisés, un mur porteur peut aussi bien être en béton cellulaire, qu’en brique, parpaing, pierre voire même en bois. C’est aussi son matériau qui permet l’efficacité de l’isolation.

Comment reconnaître un mur porteur dans un habitat?

Lorsque l’on est novice en bâtiment, il n’est pas toujours facile de reconnaître à l’œil nu si un mur est porteur ou non. C’est pourtant primordial de connaître la nature de chaque mur de sa maison avant de lancer des travaux de rénovation. En effet, un projet de rénovation doit être analysé et attesté comme faisable en amont. Une entreprise en travaux peut vous aider dans ce sens.

Les différences entre un mur porteur et une cloison classique sont pourtant multiples. En tapant sur le mur de votre maison ou de votre appartement, le son émis ne sera pas le même. Celui d’un mur porteur sera sourd et profond alors que celui d’une simple cloison sera plus creux. Cette méthode doit être complétée par d’autres puisqu’il se peut que des murs sonnent creux à cause de ses couches d’enduits ou l’isolation appliquée. Comme susmentionnée, l’épaisseur du mur doit vous donner la puce à l’oreille. Il fait plus de 15 cm? Vous êtes forcément devant un mur porteur.

Pour combler vos doutes, jetez un œil sur le plan de votre maison ou de votre appartement. L’architecte ou l’entreprise en bâtiment ayant œuvré sur votre maison a forcément spécifié la nature de chaque mur. Un trait plus épais représente souvent un mur porteur.

 

travaux de rénovation architecte

Que dit la loi?

Des travaux de rénovation Bordeaux impliquent l’obtention d’autorisations spécifiques. Que vous habitiez dans une maison ou un appartement, l’autorisation nécessaire ne sera pas la même. Si vous êtes copropriétaire d’un appartement à Bordeaux, il vous faudra valider votre projet d’ouverture de mur porteur auprès de l’assemblée générale de copropriété. Cette demande pourra s’opérer après avoir transmis le rapport et les plans d’exécution du Bureau d’Études Techniques, mais ce n’est pas tout. L’assurance décennale devra aussi être jointe, tout comme le devis suggéré par l’entreprise en charge de vos travaux ainsi que les plans de l’architecte.

Pour une maison, la législation est différente. Une déclaration préalable de travaux doit être envoyée au service d’urbanisme de la mairie de votre commune. Ce document est obligatoire seulement en cas de travaux altérant l’allure extérieure de votre habitat.

Si le mur porteur que vous souhaitez casser est mitoyen, vous devrez établir un état des lieux contradictoire par le biais d’un huissier de justice à Bordeaux. Cet expert du bâtiment pourra alors attester ou non la présence éventuelle de dommages avant le lancement des travaux de rénovation. En l’absence de cet état des lieux, votre voisin aurait le droit de faire réparer des dégradations réalisées en amont des travaux.

 

Rénovation Bordeaux : ne faîtes pas ça tout seul

Une intervention sur un mur porteur reste une action délicate qu’il est déconseillé d’effectuer seul. Pour l’étude de faisabilité du projet, il faut absolument faire appel à un architecte qui saura vous conseiller sur les méthodes, et les démarches administratives. 

Egalement, en faisant appel à une entreprise en rénovation, vous avez la certitude de bénéficier de travaux sérieusement accomplis. Bordeaux recense un certain nombre de professionnels en bâtiment, profitez-en pour leur demander des devis!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *