Comment définir le prix au m2 d'un ravalement de façade ?

Le ravalement a pour objectif de remettre à neuf une façade. En France, les propriétaires sont tenus de rénover cette partie de la maison en cas de détérioration. C’est une obligation, mais dans certaines communes elle est assortie d’une échéance qui est fixée à 10 ans. Mais ce n’est pas seulement une question de respect des règlements. Une façade en mauvais état a un impact sur l’esthétique et surtout sur la performance énergétique d’une habitation. Une infiltration de l’eau endommage le mur. Des fissures peuvent causer la déperdition de la chaleur. Quand elle est dans un état critique le prix au m2 du ravalement de façade augmente considérablement, car les professionnels auront plus de travail à faire. Pour réaliser ce genre de travaux, il y a plusieurs moyens, mais qui sont adaptés selon l’état du mur, ses caractéristiques et le degré de salissure.

ravalement de façade

Les dégâts que subit une façade

Les agressions que subit une façade sont multiples si bien qu’il est très important de procéder correctement à son ravalement. Mais selon les régions, les situations sont différentes. L’entretien d’une façade commence dès sa construction en prenant en compte les caractéristiques environnementales et les pollutions qui existent là où le propriétaire a décidé d’ériger sa maison. Il est important de détecter les signes avant-coureurs qui alertent de la dégradation d’une façade. Il y a :

  • les salissures provenant des particules biologiques : elles proviennent généralement des champignons qui viennent s’encrasser sur le mur. Elles peuvent être aussi issues des bactéries. C’est pour ces raisons que l’on retrouve des encrassements sur les façades qui créent de la mousse verte ou encore des lichens. Ces particules retiennent l’humidité ce qui a un impact sur les murs. Ils sont recouverts de tâches, mais pire encore, la façade perd peu à peu sa résistance et sa solidité.

  • Dans les villes urbaines, le principal problème qui frappe une façade est la pollution de l’air. Les gaz d’échappement, les fumées qui s’accumulent, finissent par créer une fine pellicule noire qui s’y dépose. La façade est ternie, rendant l’habitation inesthétique.

  • Le mouvement du sol : le sol bouge et c’est un phénomène inévitable. Nous ne percevons pas la plupart de ces mouvements, mais les maisons et bâtiments en subissent les conséquences, notamment les façades. Parmi elles, il y a les fissurations et les infiltrations d’eau.

  • Les enduits et les peintures se décollent. Avec tous les aléas qui s’abattent sur le mur d’une façade au final les peintures s’effritent et les enduits présentent des craquelures.

Ce sont les principaux signes qu’une façade a besoin d’un ravalement. Pour chacun de ces problèmes le degré de dégradation varie, et de cela dépend aussi le prix au m2 du ravalement de façade. C’est également l’élément qui détermine la technique qui servira à ravaler.

ravalement de façade prix au m2

Vous avez une idée de travaux, RDV sur littleworker.fr pour une estimation gratuite ! devis en ligne

Le prix au m2 d’un ravalement de façade : les techniques

L’estimation du prix au m2 pour un ravalement de façade dépend en partie de la technique qui est utilisée. Mais dans tous les cas, le but est de remettre le mur en état.

L’hydrogommage

L’hydrogommage est un procédé qui utilise deux techniques différents, appliquées l’une après l’autre. La première étape est le gommage qui a pour objectif de retirer les impuretés et les salissures. Pour y parvenir, les professionnels se servent de poudre. Ensuite, la deuxième partie consiste à utiliser de l’eau pour assainir la façade des résidus qui restent après le gommage. L’hydrogommage est une méthode professionnelle qui réserve l’utilisation de matériels spécifiques : une quantité importante d’eau, une machine à poudre, un échafaudage, la poudre. La première étape demande beaucoup d’attention pour avoir un bon dosage. Il faut maîtriser également la quantité d’eau. C’est une technique assez coûteuse pour un ravalement de façade.

Le gommage

C’est un ravalement qui est effectué sur un mur assez poreux. Il est moins technique que l’hydrogommage ce qui engendre un prix au m2 du ravalement de façade moins important. Les moyens utilisés sont plus simples. Le professionnel se sert d’un propulseur qui applique une poudre gommante. Elle frotte le mur grâce à des particules grossières. Ce procédé permet de retirer les salissures et encrassements. Cependant, les caractéristiques de la poudre dépendent de la façade. Grâce à la machine, il n’y a pas besoin de mettre en place un échafaudage, mais sa manipulation demande de l’expérience.

Nettoyage chimique

Comme son nom l’indique, le nettoyage chimique requiert l’utilisation de produits chimiques. On parle de décapage de la façade. Cette technique demande beaucoup de précautions. Une mauvaise manipulation de ce procédé peut provoquer des irritations respiratoires. Les risques d’inhalation d’amiante sont élevés. Comme le décapage thermique, par exemple, l’intoxication oxycarbonée. Il y a aussi les risques d’asphyxie. Cette technique demande un temps de pose et un rinçage pour enlever les résidus. Le produit utilisé doit être choisi par un professionnel. Sa qualité influence le prix au m2 du ravalement de façade.

La nébulisation

La nébulisation est une méthode qui utilise aussi de l’eau comme l’hydrogommage. Cependant, la différence est qu’il ne faut pas utiliser de produits gommant. Pour nettoyer la façade, il faut laisser l’eau ruisseler sur le mur en permanence par brumisation. Cette opération est renouvelée plusieurs fois jusqu’à ce que les impuretés se décollent de la paroi. Il faut ensuite un brossage à la main, avec la mise en place d’un échafaudage bien élaboré pour une bonne répartition de l’eau. Des aménagements importants doivent être réalisés pour évacuer l’eau sur le chantier. À cause d’importantes installations et un déploiement assez conséquent d’échafaudages, le prix au m2 du ravalement de façade est assez élevé.

Le ponçage

Pour ce qui est du ponçage, la technique consiste à utiliser une brosse électrique. Ensuite, elle se poursuit avec un ponçage pour retirer les encrassements et les traces de pollution. C’est une méthode qui se base sur un décapage avec un appareil disposant d’un système de rotation. Le nettoyage est assez régulier. C’est assez simple sans besoin d’eau ni de précautions particulières. Toutefois, le ponçage doit suivre des étapes à respecter rigoureusement pour ne pas endommager le mur. La protection de la maison est nécessaire pour le ponçage notamment en recouvrant d’une bâche. La mise en place d’un échafaudage est indispensable et il doit être recouvert.

Le sablage

Un ravalement peut se faire par sablage également. Mais c’est une technique qui demande beaucoup d’efforts. Elle est efficace, mais difficile à entreprendre. Le sable est le principal produit utilisé. Il est projeté par pression pour extraire les impuretés de la façade. Cette projection est dangereuse, car elle est d’une grande violence. Voilà pourquoi, il faut faire très attention pour la sécurité, mais également, la façade peut être endommagée considérablement. Pour le mettre en œuvre, il faut faire des manœuvres difficiles notamment manipuler la machine à projeter, et installer des échafaudages. Les jets de sable peuvent blesser et casser, d’où la nécessité de mettre des protections.

Le peeling

Le peeling est dédié à un ravalement de façade fragile. C’est une sorte de masque qui est appliquée sur le mur. C’est un produit qui est élastique. Un séchage est ensuite requis. Une fois que c’est fait, le film est enlevé. Les impuretés s’y collent ce qui assainit la façade. Il demande beaucoup de dextérité et des moyens importants. Le choix du peeling revient cher pour un ravalement de façade.

prix ravalement de façade

Nous vous garantissons Prix, Délai et Qualité : RDV sur littleworker.fr ! devis en ligne