Prix des carreaux de ciment: un carrelage résistant et décoratif

Le carreau de ciment est né d’un savoir-faire artisanal. En effet, sa fabrication se fait grâce à un procédé manuel. Il est composé de poudre de marbre, de ciment, de sable et de pigment. Selon l’effet désiré, la poudre de ciment peut être grise ou blanche. La fabrication des carreaux de ciment se fait à la main en se servant d’un moule. Les composés sont mélangés pour donner un mortier liquide. Le mélange est ensuite versé dans le moule. Pour donner les motifs, le moule est doté de diviseur. C’est en outre cette technique qui permet d’avoir une infinité de motifs. Ce type de carreau demande beaucoup de temps. Le résultat est d’une grande qualité, mais cela a un impact sur le prix des carreaux de ciment. D’autant plus que s’il comporte plusieurs couleurs, la difficulté est plus accrue. Effectivement, les couleurs durcissent assez vite. Il est composé de trois couches : la couche d’usure qui accueille les motifs et les couleurs, sous celle-ci se trouve la couche de structure et la troisième couche est constituée de ciment gris. Les deux dernières couches sont très épaisses et constituent le support principal. Sable, gravier et ciment la composent pour donner de la solidité au carreau. Une fois coulé, le mortier est ensuite pressé avec une presse hydraulique. Le carreau est ensuite démoulé puis un temps de repos de 24 heures est nécessaire avant qu’il ne soit plongé dans un bassin rempli d’eau pour commencer un processus chimique qui a pour objectif de lancer la prise. Pour qu’il soit résistant, il est nécessaire de laisser un temps de séchage de 3 à 4 semaines. Comme le procédé n’est pas automatisé comme pour les carreaux industriels, les défauts sont fréquents. Mais cela apporte plus de charme et c’est ce qui rend le prix des carreaux de ciment plus cher.

Nous vous garantissons Prix, Délai et Qualité : RDV sur littleworker.fr ! devis en ligne

Pourquoi choisir des carreaux de ciment ?

Même si le prix des carreaux de ciment est plus cher que les autres types, il est évident que les avantages ne sont pas du tout négligeables. Il est très riche en motif, grâce en outre à son aspect naturel et ses imperfections qui font son charme. Même dans une pièce sans tellement d’intérêt, il est décoratif. Seule l’imagination est la limite. Pourtant, même s’il a un tel avantage, il peut devenir envahissant si l’on ne sait pas agencer les motifs. Le carreau de ciment est adapté dans n’importe quelle pièce d’une maison : à la cuisine, dans la salle de bains, dans la cave, dans le séjour. Il peut aussi revêtir une surface extérieure cependant sa résistance est réduite. Pour pallier ce handicap, il faut appliquer un traitement spécial pour qu’il résiste aux agressions et aux intempéries. C’est un revêtement qui est facile à entretenir et durable si cet entretien est réalisé régulièrement. Sa douceur au toucher est un atout de taille, car il améliore le confort. Que ce soit dans une maison moderne ou ancienne, il s’allie parfaitement avec tous les styles et peut être posé au sol comme sur le mur. Il peut servir d’ornement en se mariant avec d’autres types de carreaux, notamment pour créer un faux tapis. En plus d’être décoratif, il peut parfaitement servir à délimiter les espaces surtout dans les appartements à petite surface. Il donne de la convivialité et de la chaleur grâce à son cachet original apporté par son mode de fabrication typiquement artisanal. Ses irrégularités font que chaque lot est unique surtout quand il présente du faïençage. Ce sont de petites fissures qui sont des défauts, mais donne un aspect décoratif. Uni ou avec des motifs, le carreau de ciment offre beaucoup de charme. Il est aussi conçu sous plusieurs formats : petite, moyenne, grande dimension.

prix carreaux de ciment

Les carreaux de ciment : pour quelle surface ?

Le carreau de ciment a une caractéristique poreuse. Voilà pourquoi il est bien plus adapté à une surface intérieure et bien moins à l’extérieur. Cependant, pour le revêtement de sol en intérieur il a une grande résistance même dans les pièces les plus fréquentées comme le hall, la salle de bains, la cuisine ou encore le séjour. Il donne un côté dynamique à la pièce qu’il recouvre. Mais cela n’empêche pas qu’il soit posé en extérieur, mais en plus du prix des carreaux de ciment, il faudra prévoir d’autres traitements. C’est d’autant plus courant dans les pays où il fait très chaud. Le risque dans certains pays est l’agression du gel et des intempéries. Le carreau de ciment est sensible à la mousse, qui l’envahit assez facilement.

Vous avez une idée de travaux, RDV sur littleworker.fr pour une estimation gratuite ! devis en ligne

Comment poser les carreaux de ciment ?

Pour donner l’effet escompté et respecter son originalité, la pose doit se faire correctement. La contribution d’un professionnel est requise si vous souhaitez avoir un travail soigné et un ensemble harmonieux.

  • La surface destinée à accueillir les carreaux doit être bien stable et nivelée. Il faut qu’elle soit parfaitement sèche et propre.
  • Pour qu’ils adhèrent, il est important de procéder à un double encollage. Pour appliquer le ciment colle il faut se servir d’une spatule crantée.
  • Poser ensuite chaque carreau à la main sans tapoter dessus pour éviter de le fissurer. Pour pouvoir mettre les joints, il est important de laisser un espace de 1 à 2 mm entre chaque carreau.

Attention à ne pas poser le carreau de ciment sur une surface humide, car cela va créer un phénomène qui entraîne un dépôt de calcaire, difficile à enlever. Quand la pose est terminée, un temps de pose suffisant est indispensable pour que le ciment colle prenne. L’étape suivante est le nettoyage pour retirer la fine couche de poussière qui s’y est déposée. Pour cela, de l’eau suffit. La pose des joints vient ensuite. Les joints utilisés sont neutres et non teintés pour éviter que le carreau ait des taches qui sont difficilement, voire impossibles à enlever. En appliquant les joints, il faut faire attention à ne pas en mettre sur les carreaux. La crasse qui s’y dépose est appelée laitance. Donc, il n’y a pas besoin d’étaler le ciment. S’il y a des excédents, vous pouvez les retirer à l’aide d’un chiffon humide. Les liquides contenant de l’acide sont à proscrire, pour éviter de détériorer le carreau. Pour réussir la pose, vous pouvez choisir parmi deux techniques :

La pose sur chape fraîche

C’est la pose traditionnelle. Cependant, l’inconvénient est le temps de séchage qui est très long, car cela peut prendre jusqu’à 30 jours.

La pose sur chape sèche

Cette technique nécessite l’utilisation d’un mortier colle. Elle est bien plus facile que la précédente. L’ensemble sèche plus rapidement.

Après toutes ces étapes, un ponçage peut être réalisé pour le nettoyage après le séchage complet, en se servant de papier de verre fin.

prix carreaux de ciment

Comment entretenir les carreaux de ciment ?

Afin que le carreau de ciment dure dans le temps et reste toujours résistant, il est nécessaire d’y appliquer un traitement imperméabilisant. À cela s’ajoute aussi un traitement oélofuge et hydrofuge pour protéger le carreau. Cet entretien aide à lutter contre l’encrassement. Le nettoyage devient également plus facile. Cela est également indispensable pour les carreaux qui sont posés dans les pièces où il y a beaucoup d’humidité comme la cuisine ou la salle de bains. C’est important, car le carreau de ciment est très poreux. Après avoir appliqué ces 3 traitements, il faut laisser un temps de séchage de 24 heures. Pour donner un bel aspect, vous pouvez appliquer de la cire pour une finition satinée. Même si le prix du carreau de ciment est bien plus élevé, son originalité n’a pas d’égal.

Vous souhaitez être accompagné dans vos travaux, RDV sur littleworker.fr !devis-gratuit